cliquer sur entrer
Que faire à Hanoi ?

La prison Hoa Lo de Hanoi

Fabien
Partage
Temps de lecture : 3 minutes

Cette prison est désormais un complexe hôtelier, mais les promoteurs ont concédé à la mise en place d’un petit établissement muséographique en souvenir de cette tristement célèbre geôle vietnamienne.

Ironiquement surnommé « Hanoi Hilton » par les soldats américains faits prisonniers à l’époque de la guerre du Vietnam, la prison Hoa Lo, crée par les autorités coloniales en 1896, dévoile aujourd’hui son lourd passé au public. Ce lieu emblématique de la résistance vietnamienne “logea” de nombreux militants politiques vietnamiens afin de renforcer son contrôle de la montée indépendantiste. Ce complexe de 12000 m2 se composait d’une prison, d’un tribunal et du quartier général de la police secrète.

porte-maison-centrale-hanoi

Entrée de la prison

L’établissement pénitencier était réputé pour ses conditions de détention drastiques. A l’époque coloniale française, on dénombrait en effet plus de 2 000 détenus dans des locaux prévus pour 500. D’ailleurs, les premières salles sont consacrées aux conditions de détention des prisonniers vietnamiens à l’époque coloniale. Des instruments de tortures ainsi que des photos de prisonniers victimes de mauvais traitements y sont justement exposés. Des mannequins mis en scène illustrent les traitements réservés aux prisonniers, l’effet est glaçant. On trouve de nombreux documents d’époques et des reproductions de lettres en français écrites par les administrateurs d’Hoa Lo. Sont exposés également de la vaisselle, des vêtements, des témoignages, accompagnés de quelques portraits photographiques de prisonniers, hommes et femmes.

statues-dans-la-prison-hoa-lo-hanoi

Les conditions de détention reconstituées avec des mannequins

cachot-dans-prison-hoa-lo-hanoi

Les cachots

statue-dans-cachot-prison-hoa-lo-hanoi

Cachot

cellule-pour-femme-prison-hoa-lo-hanoi

Cellule pour femmes

La scénographie est bien faite et évoque l’univers carcéral sans être trop tape-à-l’œil. Un autre bâtiment relate les conditions de vie endurée par les pilotes américains capturés lors de la guerre du Vietnam. Le plus célèbre d’entre eux est le vice président des Etats Unis John McCain. Dehors, on trouve des sculptures, de grands reliefs dans un style communiste de circonstance, un memorial où les vestiges d’évasion réussie comme une bouche d’égout ou une canalisation.

Une visite incontournable de Hanoi malgré ce petit vent communisme propagandisme qui flotte dans l’air. Attention à rester objectif devant certains discours.

guillotine-prison-hoa-lo-hanoi

cellule-de-condamne-prison-hoa-lo-hanoi

Les cellules des condamnés à mort

memorial-des-prisonniers-a-prison-hoa-lo-hanoi

Le mémorial

partie-consacree-prison-hoa-lo-hanoi

Partie consacrée à la détention des pilotes américains

Musée de la prison Hoa Lo (Nha Tu Hoa Lo)

Adresse : 1, Hoa Lo, Hoan Kiem, Hanoi, Vietnam

Horaires : du mardi au dimanche, de 8h à 11h et de 13h30 à 16h

Entrée : 30 000 VND

Comment y aller ?

4.0
02
Fabien
Fabien

En fait, tout ça c’est à cause de Nicolas Bouvier. Si je n’avais pas lu « l’usage du monde », je n’aurais peut-être pas eu envie de voyager et d’écrire. Je n’ai pas son talent mais espère que cela vous donnera envie de découvrir cette si charmante ville de Hanoi.

  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.