cliquer sur entrer
Que faire à Hanoi ?

Le musée des beaux-arts du Vietnam de Hanoï

Fabien
Partage
Temps de lecture : 4 minutes

Le musée des beaux-arts du Vietnam se situe en plein cœur de Hanoi, à côté du Temple de la Littérature, dans un bâtiment où se mêlent Orient et Occident. Dans le passé, ce dernier était ancien collège catholique pour jeunes filles, construit du temps de l’Indochine française en 1937.

musee-beaux-arts-hanoi

Le musée des beaux-arts du Vietnam ancien collège catholique datant de 1937

Inauguré le 6 juin 1966, après le réaménagement des bâtiments, le musée présente sur plus de 4 700 m2 et trois étages des œuvres couvrant une période allant de la préhistoire à nos jours. C’est une occasion unique pour ceux qui s’intéressent à l’art vietnamien de se voir proposer un panorama à la fois chronologique et qui embrasse l’ensemble des techniques (céramique, sculpture, laque, peinture sur soie, sur papier de mûrier, arts populaires…).

Outre les collections permanentes, le musée des Beaux-Arts de Hanoi présente des expositions temporaires. Jouant un rôle très important dans la conservation et la mise en valeur des trésors de patrimoines culturels et artistiques du Vietnam, ce musée est un incontournable lors de votre séjour à Hanoi.

Petit tour d’horizon :

Le rez-de-chaussée est dédié aux arts des temps préhistoriques et début de l’histoire.

On peut admirer la jarre en bronze dite Dao Tinh (province de Yen Bai), datée de 2 500 ans considérée comme une relique nationale.

La superbe déesse de la Miséricorde, déesse aux « mille yeux, mille bras », œuvre en bois laqué datée du XVIIIe siècle, témoigne quant à elle de l’habileté et du niveau technique des artisans de l’époque.

deesse-aux-mille-yeux-mille-bras

La superbe déesse de la Miséricorde, déesse aux mille yeux, mille bras

Egalement de nombreuses statues de Bouddha et moines en bois peint ainsi que des peintures d’influence chinoise, des sculptures des XIIè et XIIIè siècles de la Dynastie Lý et des XIIIè et XIVè siècles de la Dynastie Tran.

patriarches-en-bois-laque-repliques-de-la-pagode-de-tay-phuong

Patriarches en bois laqué. Repliques de la pagode de Tay Phuong

Le 1er étage est consacré aux arts dans la première moitié du XXème siècle et celle de la période du Doi Moi (renouveau).

premier-etage-musee-beaux-arts

Le 1er étage

gravure-sur-laque-1960-moisson-vinh-kim

Gravure sur laque de 1960. Moisson à Vinh Kim

Vous pouvez admirer de magnifiques peintures sur laque, de beaux fusains et bois gravés, de la gouache et quelques sculptures contemporaines parsemées le long du couloir. Ces œuvres représentent des scènes de vie paysanne, de rue ou de luttes patriotiques. Une belle immersion dans la culture vietnamienne.

gravure-sur-laque-procession-vers-la-pagode

Gravure sur laque de 1935. Procession vers la pagode

laque-retour-glorieux-docteur-lettres-a-son-village-natal

Laque de 1944. Retour glorieux d’un Docteur es Lettres à son village natal

laque-partie-de-peche-au-clair-de-lune

Laque de 1943. Partie de pêche au clair de lune

gouache-nuit-liberation-hanoi

Gouache de 1954. Nuit de la libération à Hanoi

gravure-sur-laque-1960-moisson-vinh-kim

Gravure sur laque de 1960. Moisson à Vinh Kim

aquarelle-son-pillon-musee-beaux-arts-hanoi

Aquarelle de 1965. Son du pillon

Le 2ème étage abrite la section consacrée à la peinture sur soie, essentiellement contemporaine ainsi qu’aux nombreuses sculptures d’inspiration socialiste révolutionnaire, mais moins grandiloquentes et moins figées que leurs cousines soviétiques. On y trouve également quelques jolies aquarelles.

deuxieme-etage-musee-beaux-arts-hanoi

Le 2ème étage

sculpture-dinspiration-socialiste-revolutionaire

sculpture d’inspiration socialiste révolutionaire

Le bâtiment annexe est consacré aux arts populaires du Vietnam.

Peintures et sculptures composées de statues et de marionnettes. Au sous-sol, dans une grande salle moderne et climatisée, est exposée une grande variété de céramiques dans un ordre chronologique bien agencé et dont les pièces vont du XIè au XXè siècles. Se suivent ainsi des poteries des dynasties Lý, Tran, Lê So, Lê Mac, Nguyen, pour finir la période contemporaine.

Quel est le prix ?

Entrée : 40 000 VND (tarif 2017)

5.0
02
Fabien
Fabien

En fait, tout ça c’est à cause de Nicolas Bouvier. Si je n’avais pas lu « l’usage du monde », je n’aurais peut-être pas eu envie de voyager et d’écrire. Je n’ai pas son talent mais espère que cela vous donnera envie de découvrir cette si charmante ville de Hanoi.

  • 1

1 Comments

  1. Avatar
    Barthelemy 1 octobre 2018

    Au 19eme siècle est-il vrai que les cadeaux de mariage de la mariée étaient transportée dans une brouette en bois décoré

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.