cliquer sur entrer

Que faire à Hanoi ?

Les arbres patrimoniaux de Hanoi

Fabien
Partage
Temps de lecture : 3 minutes

Dans son bel album “Hanoi Eternel”, Renaut Hoàng a noté non sans perspicacité : “Avec ses îlots de verdure, ses lacs aux berges envahies de lotus, ses boulevards plantés de tamariniers et de flamboyants qui jettent une ombre apaisante sur les façades des anciens édifices coloniaux, Hanoi diffuse un charme subtil, discret, voire secret et profondément envoûtant. On n’admire pas Hanoï, on ne s’entiche pas pour un temps de la ville. On s’y attache”.

Dans le brouhaha du quotidien, la capitale vietnamienne tire son charme et son élégance de ses larges boulevards et ses lacs bordés d’arbres, pour certains centenaires. On apprécie, surtout au printemps et à l’automne, de se balader à l’ombre de ceux-ci et de sentir leurs parfums délicats.

hanoi arbre vietnam voyage

Pancoviers dans la rue Phan Dinh Phung

hanoi arbre vietnam voyage

Banian centenaire au bord du lac Tay Ho

« L’atlas des anciens arbres de Hanoi » a été réalisé récemment par le Centre d’éducation à l’environnement (Union des associations des sciences et technologies du Vietnam). Et le patrimoine végétal de la ville est remarquable : la capitale compte 725 vieux arbres appartenant à 60 espèces, dont beaucoup sont centenaires. Les arbres séculaires sont autant de symboles culturels et de témoins de l’histoire de la capitale. Ils entrent dans la vie spirituelle des Hanoiens.

hanoi arbre vietnam voyage

Banian de plus de 600 ans, 71 rue Hang Trong

hanoi arbre vietnam voyage

Banian de 300 ans dans la rue Lo Duc

Comme la vie familiale se déroule en partie sur les trottoirs, surtout dans l’ancien quartier, les habitants de chaque maison soignent l’arbre planté devant leur porte, comme s’il s’agissait d’un arbre de leur jardin. La coutume de planter des arbres au bord de la route semble très ancienne. D’ailleurs, certains noms de rue nous le rappellent : Hôe Nhai (route plantée de saforas), Lieu Giai (route de saules pleureurs), etc.

Les ancêtres plantaient souvent des arbres à chaque fois qu’une pagode, un temple ou une maison communale était érigée. Une façon d’exprimer leur volonté de léguer et de perpétuer un héritage sur de longues générations. Ce qui explique aussi pourquoi, dans la conscience collective, les arbres séculaires sont sacrés.

hanoi arbre barringtonia vietnam voyage

Barringtonia à 9 troncs au bord du lac de l’Epée restituée

aliboufier hanoi arbre vietnam voyage

Aliboufier offert par le Président de l’Inde en 1959 à la pagode Tran Quoc

Cet attachement de la part des Hanoïens aux vieux arbres s’est révélé lorsque un projet d’abattage de milliers d’arbres, il y a quelques années, dans la capitale vietnamienne a été stoppé après le mécontentement manifesté par la population et les scientifiques. Les autorités en ont aujourd’hui grandement conscience, dans une capitale qui compte relativement très peu d’espaces verts et d’un réel parc citadin. Mais à chaque nouvelle rue tracée, ses allées sont bordées de nouveaux arbres.

 

Les arbres patrimoniaux de Hanoi
5 (100%) 2 votes

Fabien
Fabien

En fait, tout ça c’est à cause de Nicolas Bouvier. Si je n’avais pas lu « l’usage du monde », je n’aurais peut-être pas eu envie de voyager et d’écrire. Je n’ai pas son talent mais espère que cela vous donnera envie de découvrir cette si charmante ville de Hanoi.

  • 1

1 Comments

  1. Bouaziz 8 novembre 2017

    Très joli reportage. Ces arbres sont magnifiques, et porteurs d’histoire. …
    Je me souviens en avoir vu de très beaux en Chine, et quelques uns que j’ai immortalisés en photo notamment au sri Lanka.
    J’habite à Fontainebleau au milieu d’une superbe forêt,.rien à voir avec les arbres que vous nous faites découvrir, mais cependant, en cela je peux comprendre l’amour des arbres.
    Merci de me faire voyager par l’esprit ( en attendant mieux)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.