cliquer sur entrer
Que faire à Hanoi ?

Les meilleures bia hoi de Hanoï

Fabien
Partage
Temps de lecture : 5 minutes

Bia hoi (bia hơi avec l’accent vietnamien), littéralement la « bière fraîche », désigne ces microbrasseries qui pullulent dans la capitale vietnamienne. Une institution à Hanoï, un lieu populaire où toutes les classes sociales aiment s’y retrouver après le travail.

C’est en effet, un lieu idéal pour siroter cette bière légère, peu alcoolisée que l’on descend dans une joyeuse ambiance de kermesse, en oubliant les soucis du quotidien. Au-delà de l’aspect alcoolique, le bia hoi constitue un trait culturel à découvrir en prenant place dans un de ces lieux réjouissants de simplicité et de convivialité. Découvrez cette singularité locale en vous rendant dans les meilleures bia hoi de Hanoï, qui combinent sans façon bières fraîches et spécialités vietnamiennes et qui collent à votre humeur du jour. Avant de découvrir nos adresses, on rappelle que l’alcool est à consommer avec modération !

La plus intime, la bia hoi au bord du lac Hồ Hữu Tiệp

C’est dans le quartier pittoresque de Ngoc Ha, qui se distingue par ses petits lacs dont l’un abrite la carcasse rouillée d’un B52 abattue lors de la guerre du Vietnam. Une bia hoi comme on aime, en pleine air, avec des tables et des chaises en plastique posées au bord du lac Ho Huu Tiep et qui sert une bière pression de belle facture. Si cette bia hoi se concentre seulement sur le service de la bière, des stands de nourriture à côté pourront vous régaler notamment de nem lui, combinaison harmonieuse et subtile de brochettes de porc au bout de bâtonnets de citronnelle, grillées sur des charbons de bois et des saveurs aigre de la banane verte, acide du carambole, fraîche des herbes aromatiques et fondante des nouilles de riz.

La plus festive, la « bia hoi corner »

Située à l’intersection des rues Tạ Hiện et Lương Ngọc Quyến dans le vieux quartier de Hanoï, la « bia hoi corner » est l’endroit le plus animé de la capitale pour descendre quelques bières. Ce carrefour est devenu est un rite de passage pour tous les visiteurs de la capitale vietnamienne. Prenez place sur l’un des tabourets en plastique pour être aux premières loges d’un spectacle nocturne tourbillonnant où se mêlent la jeunesse hanoïenne et les voyageurs de passage. Quelques snacks vietnamiens comme le hachis de porc fermenté ou le calamar grillé. Attention, c’est un spot assez bruyant, non réservé pour les agoraphobes, mais ça vaut le coup d’œil. Préférable de vous y rendre le week-end lorsque le quartier est piéton.

bia hoi hanoï

De simples tabourets en plastique disposés à même les trottoirs, c’est le concept du bia hoi.


Bia Hoi avec vue sur le pont Long Bien

Enjambez le fleuve Rouge en traversant le célèbre pont Long Bien, ancien pont Paul Doumer construit entre 1898 et 1902, pour vous rendre dans le quartier de Gia Lam où une enfilade de petits établissements vous proposent de boire de la bia hoi tout en profitant d’une vue imprenable sur le pont Long Bien, la dentelle d’acier de Hanoï. Un point de vue unique sur la carcasse d’acier rouillée, le fleuve et la ville surtout au coucher du soleil. Ces estaminets vous proposent certains des meilleurs BBQ de la ville avec des viandes de porc, canard, chèvre ou poulet parfaitement assaisonnées et cuites à la perfection.

La plus locale, bia hoi du 50 Bát Đàn

Située dans le vieux quartier de Hanoï, cette bia hoi, fréquentée quasi exclusivement par les locaux et les initiés, est une institution à Hanoï. C’est très bruyant, les conversations sont bougrement animées, c’est un peu crasseux, mais la bière est de qualité et ses plats sont joliment fagotés. On vous sert à un prix modique de délicieuses côtes de porc caramélisées, des oiseaux frits, de la salade de poulpes croquants, du bœuf sauté à la citronnelle ou du canard aux 4 épices. Juste en face se trouve l’un des meilleurs pho de Hanoï, la traditionnelle soupe vietnamienne.

bia hoi hanoï

La bia hoi est souvent servie avec des arachides bouillies.


La plus vieille de Hanoi, celle du 86a rue Quán Sứ

Pour la plupart des connaisseurs la bia hoi Nhà hàng Phương Chi faisant face au Palais Culturel de l’Amitié est la plus vieille microbrasserie de Hanoï, datant de 1952. Une bia hoi pur jus, typique de Hanoï où petits tabourets et tables en plastique bleu investissent le trottoir pour accueillir les amateurs de bières pression fraîches et de retrouvailles chaleureuses en fin d’après-midi. Quelques spécialités vietnamiennes sont au menu pour accompagner les verres de bière : liserons d’eau sautés à l’ail, cochon grillé, tofu à la vapeur, rouleaux de printemps et pour l’hiver le lau, la fondue vietnamienne, pour réchauffer les corps. Un coin de rue sympa que l’on apprécie pour la gouaille de la patronne et ses pyjamas colorés.

La bia hoi la plus proche de notre bureau

A quelques pas de notre bureau, nous aimons nos retrouver au bia hoi du 59 Hàng Bún. Bruyant, mais propre, bon et pas cher. Le patron, grand amateur d’alcool de riz vous accueillera dans une ambiance souvent chaleureuse. Plus la tablée sera longue et plus il sera tenté de vous offrir une tournée offerte d’alcool de riz. La matronne s’occupe des comptes pendant que monsieur boit et la petite fille de la famille, vous sert de temps en temps les plats commandés, avec ces deux petits chats.

Le saviez-vous ?

Introduite durant la période coloniale avec les Brasseries et Glacières d’Indochine, la bière pression à Hanoï, dans la version que l’on connaît actuellement, a connu son essor avec les Tchécoslovaques qui ont apporté leur savoir-faire durant l’époque de la guerre froide.

Même si elle ne bénéficie pas de contrôle sanitaire et n’est pas conditionnée, elle est vraiment sans risques, sauf si plusieurs verres tirés à 3% vous font monter votre taux d’alcoolémie !

La bière est brassée puis chauffée à 70° pour être refroidie, filtrée et débarassée de ses levures.  La mousse blanche est du à l’ajout de cartouches d’azote dans le fut ou déclenchée par la tireuse. Il existe également une autre variante, la bia tuơi. Quoi qu’il en soit, les bia hoi différentes sont toujours servies dans le même verre ! Une véritable icône qu’est ce verre fabriqué à partir de verres cassés et dessiné par le peintre vietnamien Le Huy Van.

bia hoi verre hanoï

La fabrication artisanale du verre à bière, à base de morceaux de verres brisés.

hanoi local
Fabien
Fabien

En fait, tout ça c’est à cause de Nicolas Bouvier. Si je n’avais pas lu « l’usage du monde », je n’aurais peut-être pas eu envie de voyager et d’écrire. Je n’ai pas son talent mais espère que cela vous donnera envie de découvrir cette si charmante ville de Hanoi.

  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.