cliquer sur entrer
L'Histoire & la culture de Hanoi

La porte marocaine de Hanoï

Alexandre Dang
Partage
Temps de lecture : 3 minutes

C’est l’un des monuments les plus insolites et les plus méconnus de la capitale du Vietnam. La porte du Maroc constitue pourtant, un symbole de l’inter culturalité entre le Maroc, le Vietnam et avec le temps, avec la France.

Il faut creuser dans l’histoire pour comprendre pourquoi et comment une telle porte s’est retrouvée entre parcelles de rizières, maisons tonkinoises et au pied de la montagne de Ba Vi. La porte du Maroc est le seul ouvrage architectural arabo-musulman qui existe encore dans cette partie du monde. Elle est de ce fait, unique !

L’histoire de la porte

La porte du Maroc n’a pas été construite près du centre-ville de Hanoï, mais elle se trouve sur le territoire communal, depuis que celle-ci s’est considérablement élargie en englobant les anciennes provinces périurbaines. Elle se trouve exactement dans la commune de Tản Lĩnh, dans le district de Ba Vì, à 60 km à l’ouest de Hanoï, comptez environ 1h30 pour vous y rendre en véhicule.

Si une porte du Maroc subsiste au Vietnam, c’est qu’au temps de l’Indochine française, le Maroc était à la même époque, un protectorat français (comme furent le Laos et le Cambodge). De ce fait, durant la première guerre d’Indochine (fin 1946-1954), qui opposa les Français aux troupes indépendantistes du Viet Minh, des soldats marocains ont été enrôlés en Indochine aux côtés des troupes coloniales françaises.

Ces troupes ont par la suite, désertées l’armée française pour rejoindre les troupes du Viet Minh (leur nombre reste difficile à estimer). Derrière cette manœuvre, Hô Chi Minh avait demandé au parti communiste marocain d’envoyer un syndicaliste pour sensibiliser les soldats marocains à lutte de l’indépendance du Vietnam. Ce syndicaliste s’appelait Mohammed Ben Aomar Lahrech Maarouf et fut surnommé par le président Hô Chi Minh « Anh Ma », c’est-à-dire le « Frère Cheval ».

porte maroc hanoï

La porte marocaine de Hanoï

L’architecture de la porte

Elle détonne bien entendu dans ce doux paysage rural composé de rizières, arbres fruitiers, petits villages tonkinois et les crêtes de la montagne de Ba Vi. La porte comporte des éléments bien connus de l’architecture traditionnelle arabo-musulmane : arcs brisés et décoratifs, motifs arabes, muqarnas (petites niches), petits crénelés, etc. Elle est un peu une réplique plus modeste de la porte Bab Al Mansour à Meknès ou encore la porte Bab Boujloud à Fès.

La porte avait été noircie par les poussières et par l’humidité, elle a bénéficié d’une rénovation complète en 2018, grâce à l’Agence marocaine de coopération internationale, avec l’ambassade du Maroc au Vietnam. Pour l’occasion, elle s’est vue inscrire au-dessus de son arche centrale : porte du Maroc en vietnamien (Cổng Ma Rốc), en arabe et en anglais.

porte bab el mansour meknès

La porte du Maroc de Hanoï s’est en partie inspirée de la porte Bab Al Mansour à Meknès.

Après la guerre

Au lendemain de la bataille de Dien Bien Phu et la fin de la guerre d’Indochine en 1954, le président Hô Chi Minh avait demandé la mise en place d’une plantation vietnamo-africaine à l’ouest de Hanoï. C’est ici, que pendant quelques décennies, les anciens soldats marocains ont vécu dans une parfaite cohabitation avec des Vietnamiens. La plupart ont fini par s’installer dans la région avec leurs femmes vietnamiennes. Beaucoup ont aussi pu revenir dans leur pays natal avec leurs familles vietnamiennes, notamment lorsqu’en 1972, le gouvernement chérifien autorisa 70 combattants et leurs familles à retourner au Maroc.

Le tableau est moins rose pour les enfants des pères marocains décédés au Vietnam, qui n’ont jamais pu apercevoir le pays de leurs origines et qui vivent parfois dans des conditions difficiles. Pour ces personnes, près de 70 ans après la fin du conflit, elles espèrent toujours que les autorités marocaines et françaises prennent en main leurs responsabilités.

soldats marocains hanoï vietnam

Tirailleurs marocains lors de la retraite des troupes françaises de Hanoï en 1954

devis vietnam
Alexandre Dang
Alexandre Dang

Je m'appelle Alexandre, je suis originaire de Lyon, mais Hanoï est devenue ma seconde maison. La vie frénétique, l'histoire et les contrastes de cette grande dame me passionnent. Au gré de mes pérégrinations urbaines, j'essaie de vous transmettre via une écriture modeste, l'âme de Hanoï. Profitez de ce blog entièrement francophone et intégralement dédié à l'une des capitales les plus envoûtantes d'Asie.

  • 1

7 Comments

  1. Avatar
    Nguyen Matoko Yves 6 novembre 2019

    D’origine afro-asiatique je suis très intéressé par vos articles

    Répondre
    1. Alexandre Dang
      Alexandre Dang 8 novembre 2019

      Bonjour Yves,

      Quel croisement original ! Peut-être que nous pourrions faire un portrait de vous ? Merci pour vos lectures.

      Belle fin de semaine à vous !

      L’équipe Hanoi oi, blog d’Amica Travel.

  2. Avatar
    DELAGE de LUGET ORSO 7 novembre 2019

    Je vois avec émoi la  » Bab el MANSOUR  » de Meknès où je vais voir mes amis Ej JENNANE !!!! ….. magnifiuqe

    Répondre
    1. Alexandre Dang
      Alexandre Dang 8 novembre 2019

      Bonjour Orso,

      Comment allez-vous ? Oui cette porte, tout comme l’architecture arabo-musulmane est magnifique.

      Belle fin de semaine à vous !

      L’équipe Hanoi oi, blog d’Amica Travel.

  3. Avatar
    Rissouli 10 novembre 2019

    J’ai visité à deux reprises le Vietnam en voyages organisés en 2010 et cet été 2019. Mon rêve est d’ y séjourner un à deux mois soit à Hanoï, soit à Saïgon.

    Répondre
  4. Avatar
    anass 14 novembre 2019

    Salut tout le monde, quelqu’un peux trouver les coordonnées geo de la porte SVP
    Merci

    Répondre
    1. Alexandre Dang
      Alexandre Dang 25 novembre 2019

      Bonjour Anass,

      Nous n’avons pas de coordonnées géo précises de la porte marocaine de Hanoï. Mais celle-ci se trouve dans le hameau de Tản Lĩnh : http://bit.ly/2XK1KRF

      Le hameau ayant une superficie très réduite, il sera très facile pour vous de la retrouver une fois arrivé sur place. Il vous suffira de suivre le panneau ou simplement de demander aux locaux (de préférence avec une photo de la porte sur votre portable).

      En espérant vous avoir aidé. Belle semaine à vous

      L’équipe Hanoi oi, blog d’Amica Travel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.