cliquer sur entrer
Que faire à Hanoi ?

Saison de fleurs Sua, saison de l’amour

Phuong Nhung
Partage
Temps de lecture : 2 minutes

Les pluies persistantes des mois de mousson passées apportent avec elles de belles surprises. Synonyme de vie, elles couvent et nourrissent des bourgeons pour qu’un beau matin, viennent frapper la porte de la ville, les fleurs « Sua » odoriférantes, messagers sans paroles de l’automne.

«  Les souvenirs du passé restent encore quelque part, nos amis, les sentiers qu’on a passés … « Hoa Sua » restent et passionnent toujours les soirées d’automne …. »

 – « Hoa Sua », chanson du film « Hanoi, saison où l’oiseau fait son nid » –

fleurs sua au bord d'un lac à hanoi vietnam

Hoa sua, messagers de l’automne Hanoien (Photo : MLT)

L’Alstonia scholaris est le nom de l’arbre qui donne ces fleurs, est une espèce typique du Nord Vietnam que l’on trouve le plus souvent à Hanoi en automne, du mois d’octobre au mois de décembre. C’est un arbre tropical à feuilles persistantes, originaire du sous continent indien et de l’Asie du Sud-Est.

Des petites gerbes de fleurs minimes de couleur ivoire se cachent en haut des arbres, dans les feuillages. Quand elles fleurissent pleinement, chaque gerbe ressemble à une petite boule de neige. Malgré leur taille modeste, les fleurs « Sua » possèdent un pouvoir merveilleux, celui qui parfume l’ensemble de l’atmosphère de la ville les semaines d’automne.

les berges de hoa sua en ivoire

Les bouquets de la fleur de lait (Photo : MLT)

Les fleurs « sua » s’invitent aux histoires d’amours des Hanoiens. Les rendez-vous des couples ont souvent lieu sur les avenues et les berges bordées par les arbres de « Sua ». On se balade à pieds dans cette ambiance charmante, les épaules et cheveux empêtrés de fleurs minimes et de son parfum.

La fleur « hoa sua » entre aussi dans plusieurs œuvres poétiques et musicales, puisqu’elle est est l’un des symboles de la ville en automne, un trait particulier de la capitale. Elle représente aussi l’amour, les souvenirs et la nostalgie. Une fois parti loin de sa ville natale, on emporte avec soi le souhait de se replonger dans le parfum magnifique de cette fleur.

Si vous êtes à Hanoi, il ne faut partir à la quête de cette fleur. C’est son parfum qui viendra à vous, à un moment innatendu et rempli de surprise olfactive.

l'abeille et les fleurs sua a hanoi vietnam

Abeille butinant une fleur de lait (Photo : MLT)

0.0
00
Phuong Nhung
Phuong Nhung

Mon nom signifie « Herbes Parfumées ». À travers mes récits, je souhaite vous emmener à visiter ma ville natale dans son toute authenticité et à la rencontre de ses populations locales gentilles et accueillantes.

  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.