cliquer sur entrer
L'Histoire & la culture de Hanoi

Calendrier floral : saison des marguerites blanches

Linh
Partage
Temps de lecture : 2 minutes

À la fin de la saison automnale, Hanoi revêt des touches de blanc aux quatre coins des rues et à l’intérieur des foyers. C’est l’arrivée des marguerites blanches (cúc họa mi en vietnamien) ! Ou joliment appelées « fleurs de Daisy » par les habitants.

C’est souvent après l’arrivée des premières moussons venues du Nord-Ouest que les fleurs font leur apparition. Cultivées dans la plaine alluviale du fleuve Rouge, elles sont synonymes de nostalgie pour les vietnamiens.

fleur marguerite hanoi vietnam

Vendeuse ambulante et son bouquet de marguerites blanches © Cao Anh Tuan

En novembre, de nombreuses ruelles, dans les marchés et dans les millions de foyers, on retrouve ces petites fleurs blanches. Les vendeuses ambulantes sont le cœur de ce tableau de beauté.
Leurs tiges souvent très longues virevoltent au gré des mouvements de pédales donnés au vélo et surtout au vent.

fleur marguerite hanoi vietnam

Vendeuse ambulante arrosant avec sa bouteille de plastique perforée, son bouquet de marguerites blanches

Plusieurs villages ont longtemps cultivé ces fleurs pour les hanoiens : Nghi Tam, Ngoc Ha, Nhat Tan, Quang Ba, ils ont été tous aujourd’hui englobé dans l’extension urbaine d’Hanoï. L’une des dernières poches de résistance est le village de Nhat Tan, situé au bord du lac de l’Ouest. La couleur blanche si caractéristique de cette fleur illumine les zones ombragées. Exposées à la lumière du soleil, elles révèlent toute leur beauté.

fleur marguerite hanoi vietnam

Ce sont dans les villages de la périphérie d’Hanoï que sont cultivées les marguerites blanches © Cao Anh Tuan

fleur marguerite hanoi vietnam

Bouquet de marguerites blanches au sein des bureaux d’Amica Travel.

Linh
Linh

Bonjour je m’appelle Linh, je suis originaire de Haiphong et j’habite désormais à Hanoï. Amatrice des petites balades à pieds, et surtout gourmande, je vous ferais partager sur ce blog mes petites découvertes au gré de mes péripéties éphémères.

  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.