cliquer sur entrer
Actualités

Ambiance d’un Têt à Hanoï dans les années 1920

Alexandre Dang
Partage
Temps de lecture : 4 minutes

Vous vous êtes toujours demandé si la fête du Têt, le nouvel an lunaire et fête la plus importante des vietnamiens a toujours été ainsi ? Suivez-nous dans ces photos d’archives exceptionnelles d’un Têt célébré dans les années 1920.

Petit rappel sur ce qu’est la fête du Têt

Le Tết Nguyên Ðán désigne littéralement « la fête du premier jour de l’année ». Elle a lieu le jour où apparaît la première nouvelle Lune, qui se produit toujours entre le 21 janvier et le 20 février du calendrier grégorien. Les fêtes durent entre 3 jours et une semaine.
Le Têt est la version vietnamienne du nouvel an lunaire, ou nouvel an chinois, car les deux pays possèdent le même calendrier, de type luni-solaire.

C’est une fête aux nombreuses traditions, qui demandent aux hanoiens et aux vietnamiens de s’y atteler plusieurs semaines à l’avance. C’est une merveilleuse célébration qui rassemble tout le monde et au cours de laquelle, la culture vietnamienne s’exprime de la plus belle des façons.

Les visiteurs qui visitent Hanoï durant cette période racontent tous cette effervescence incontrôlable, mais qui constitue surtout une chance de pouvoir assister d’au plus près, ces réjouissantes préparations.

Des photos exceptionnelles

Ces photos ont été retrouvées et mises en ligne par une personne passionnée par l’histoire du Vietnam, du nom de manhhai. Sous ce pseudonyme, se cache un compte Flickr superbement garni. Dans ce fabuleux trésor de documents photographiques, on observe avec émotion et sûrement de la nostalgie chez certains, ces moments capturés et figés pour l’éternité. Une intimité dévoilée pour entre apercevoir des traditions qui sont restées immuables et qui se perpétuent encore aujourd’hui.

Les préparatifs

Ils s’expriment par le grand ménage, par l’achat des produits et bien sûr par le choix du plus beau pêcher en fleurs, l’arbre symbole du renouveau.

tet hanoi archives

Un stand de papiers votifs, destinés à brûler en mémoire des ancêtres.

tet hanoi

L’achat de la branche de pêcher, arbre symbolisant la fête du Têt dans le nord du Vietnam.

hanoi tet archives

Une vue sur un marché de pêchers en fleurs et sa rue aux jolies façades.

tet hanoi archives

Un regroupement d’enfants devant un magasin de ballons de baudruche.

La réunion familiale

Le Têt marque un temps de pause dans une année souvent laborieuse. Il est temps de se retrouver en famille, pour cuisiner ensemble les repas du nouvel an, de revêtir les plus beaux habits et de communier ensemble autour de simples moments de réjouissances.

tet hanoi archives

Retrouvailles familiales

tet hanoi archives

Moment de détente en famille.

tet hanoi archives

Explosion de pétards pour le nouvel an lunaire

tet hanoi archives

Le pêcher en fleurs trône devant l’autel des ancêtres.

Les rituels

Durant cette période, les vietnamiens honorent leurs ancêtres en allant au temple, rendent visite à leurs proches en leur donnant des étrennes et des cadeaux, assistent aussi à des festivités de la rue.

tet hanoi archives

Le pont du soleil levant et le temple de Ngoc Son. Aller au temple durant cette période est un rite immuable.

tet hanoi archives

Répétition pour la danse du lion

tet hanoi archives

Joueurs de lutte prêtant serment devant un jury

tet hanoi archives

Deux calligraphes écrivant un caractère porte-bonheur en compagnie d’un enfant.

Ambiance d’un Têt à Hanoï dans les années 1920
5 (100%) 8 vote[s]

Alexandre Dang
Alexandre Dang

Je m'appelle Alexandre, je suis originaire de Lyon, mais Hanoï est devenue ma seconde maison. La vie frénétique, l'histoire et les contrastes de cette grande dame me passionnent. Au gré de mes pérégrinations urbaines, j'essaie de vous transmettre via une écriture modeste, l'âme de Hanoï. Profitez de ce blog entièrement francophone et intégralement dédié à l'une des capitales les plus envoûtantes d'Asie.

  • 1

5 Comments

  1. Avatar
    Samperez 7 février 2019

    MERCI !
    Belles photos et information intéressantes qui donnent envie d’y retourner plus longtemps !

    Répondre
  2. Avatar
    Deprez 7 février 2019

    Superbes photos qui laisseraient certains français qui ont connus l’Indochine bien nostalgiques…
    Mais bon le Saïgon de 2020 est plein de dynamisme, et d’espoir pour la jeunesse d’aujourd’hui tant vietnamienne que mondiale…
    Les français d’aujourd’hui ont le magnifique rôle de propager la culture française et le business dans ces lointaines contrées pour équilibrer le rapport Asie Amérique .

    Répondre
    1. Alexandre Dang
      Alexandre Dang 9 février 2019

      Bonjour !

      Merci pour votre retour. La meilleure chose qu’il faut faire est de maintenir les traditions tout en « embrassant » de manière modérée la mondialisation.

      Belle année du cochon à vous,

      L’équipe d’Hanoi oi, blog d’Amica Travel.

  3. Avatar
    ALLOIN Vonn 11 février 2019

    Cher Alexandre… Merci pour ce petit reportage. Tout ce qui touche le Nord Vietnam, me tient à cœur. Pays natal et maternel. J’aime beaucoup Hanoï… J’y séjourne souvent dans le Quartier HOAN KIEM… Avec grand plaisir de vous rencontrer sur place… Vonn ALLOIN

    Répondre
    1. Alexandre Dang
      Alexandre Dang 19 février 2019

      Bonjour Vonn,

      Merci à vous pour votre retour et nous sommes ravis de vous faire resurgir de beaux souvenirs. Au plaisir de vous rencontrer un jour

      Belle année du cochon à vous,

      L’équipe d’Hanoi oi, blog d’Amica Travel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.