cliquer sur entrer

Que faire à Hanoi ?

Uoc Lê, un village tonkinois pour le plaisir des yeux et du palais

Partage
Temps de lecture : 4 minutes

En voilà un village du delta du Fleuve Rouge qui allie à merveille tranquillité de la campagne, architecture traditionnelle vietnamienne et savoir-faire artisanal. Mais que peut bien renfermer le village de Uoc Lê pour mériter d’y aller jeter un oeil, ou les deux.

La tranquillité de la campagne au village Uoc Le

Son patrimoine architectural

La région au Sud de Hanoi, connue comme étant le berceau du catholicisme, abrite un nombre impressionnant d’églises. Aussi, perdu dans un entrelacs de rizières, le village de Uoc Lê se distingue à l’horizon par son fier clocher, tel un phare dans cette marée rizicole aux couleurs changeantes au gré des saisons. A savoir que le Saint Fils n’est pas seul à veiller sur les villageois. Eglise et pagodes bouddhistes se disputent les âmes dans une entente cordiale profonde.

Eglise et pagodes se disputent le territoire

Mais ce qui distingue avant tout ce village ce sont ses deux imposantes portes qui délimitent véritablement l’espace à l’intérieur duquel se tisse la trame d’une vie communautaire régie par toute une litanie de règles, aussi tacites qu’immuables. Tout comme les remparts des châteaux forts médiévaux, les portes monumentales des villages vietnamiens sont le moyen le plus sûr de décourager toute intrusion.

Et accessoirement de montrer ostensiblement la prospérité du village. Sur la porte d’entrée du village est accroché un panneau en bois portant l’inscription My Tuc Kha Phong (traditions bien appliquées). Celui-ci fut offert par le roi Tu Duc en 1880 afin de récompenser les villages méritant de l’ancienne province de Hà Tây.

La porte d’entrée du village, fierté des villageois

Porte arrière du village

Tous les matins, à l’ombre de banians centenaires et sous une belle volée de tuiles patinées, se tient un joyeux petit marché. Et quelle est la spécialité villageoise que l’on retrouve sur nombre d’étals ?

Le pâté de viande de porc, spécialité locale

Tout Hanoi salive en pensant au « gio cha » du village de Uoc Lê ! Cette spécialité ancestrale est d’ailleurs indispensable lors des festivités du Têt vietnamien. Mais attention, la recette reste confidentielle. Elle ne se transmet que par bouche à oreille et seulement entre les villageois de Uoc Lê. Cela a permis aux producteurs de protéger et de faire perdurer leur artisanat, et à défendre leur label.

Le « Cha que » – Spécialité du village Uoc Le

On ne peut donc vous livrer la recette mais en gros, voilà comment est préparé ce pâté de viande de porc déjà apprécié sous la dynastie des Mac il y a 500 ans.  Il faut tout d’abord une viande de porc ultra fraîche. Les morceaux aussitôt découpés sont ensuite martelés au pilon afin de réduire la viande en pâte. A celle-ci, on y ajoute un peu de nuoc mam pur non dilué de première qualité, de la fécule de pomme de terre, de la levure chimique, du poivre et quelques ingrédients tenus secrets.

Parfaitement emballé de manière cylindrique dans des feuilles de bananier de façon étanche, le pâté est ensuite cuit à l’eau. Comment savoir si le pâté est bien cuit ? Lancez-le sur une surface solide, s’il rebondit c’est qu’il est cuit !

Comment le déguster ? En apéritif avec une bonne bière fraîche, avec du riz gluant, en sandwich dans les fameux banh mi, avec les banh cuôn (crêpes de riz aux porc et champignons), en salade …

Si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre au village de Uoc Lê, vous pouvez trouver de cette mortadelle vietnamienne sur les marchés et les supermarchés. Mais vérifiez bien que celle-ci proviennent bien de Uoc Lê.

En vous rendant dans la fameuse « baie d’Halong terrestre », demandez à y faire un détour !

 Comment se rendre au village Uoc Lê ?

Uoc Lê, un village tonkinois pour le plaisir des yeux et du palais
5 (100%) 1 vote

Fabien

En fait, tout ça c’est à cause de Nicolas Bouvier. Si je n’avais pas lu « l’usage du monde », je n’aurais peut-être pas eu envie de voyager et d’écrire. Je n’ai pas son talent mais espère que cela vous donnera envie de découvrir cette si charmante ville de Hanoi.

  • 1

4 Comments

  1. Micheland 9 septembre 2017

    Magnifiques toutes ces photos

    Répondre
    1. NCP 18 septembre 2017

      Merci Micheland pour votre attention 🙂

  2. Micheland 9 septembre 2017

    Magnifiques photos j’adore votre pays pleins de sagesse et de beauté et les gens son toujours très souriant et ça j’apprécie beaucoup

    Répondre
  3. Stéphanie 5 avril 2018

    Magnifique !
    Comment peut on y aller de Hanoi ?
    Il y a t-il un bus ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.