cliquer sur entrer

La cuisine hanoienne

Les 7 snacks de Hanoi

Partage
Temps de lecture : 6 minutes

Que les globes-goûteurs de passage à Hanoi, la capitale du Vietnam, se réjouissent car nous allons leur dévoiler les sept snacks les plus savoureux et parmi les plus populaires à découvrir. Sept petites merveilles culinaires comme autant de petits péchés gourmands que vous pouvez déguster sur le pouce tout en visitant les curiosités culturelles du vieux quartier de Hanoi, cité millénaire.

Le banh mi, le sandwich vietnamien

Difficile de faire l’impasse sur le banh mi (retranscription vietnamienne de « pain de mie ») star du snack de Hanoi et du Vietnam en général. Ce sandwich populaire, concentré de culture franco-vietnamienne, que l’on trouve à tous les coins de rue, se consomme à toutes heures de la journée et contente aussi bien les petites que les grandes faims.

Le banh mi c’est une demi-baguette croustillante faite à partir de farines de blé et de riz, un reste de la colonisation française, et le choix de la remplir d’ingrédients et de sauces de son choix. Crudités, légumes aigres-doux en saumure, pâté, œufs frits ou en omelette, viandes généralement de porc ou de poulet, Vache-qui-rit, le tout agrémenté de beaucoup de coriandre fraîche et croquante et d’une sauce pimentée ou sauce de soja.

Le succès du banh mi a largement dépassé les frontières du Vietnam. On le retrouve sur les quatre coins du globe, de New York à Paris en passant par Sydney.

Où le manger ? Un peu partout dans la capitale mais notre coup de cœur va à une petite échoppe du vieux quartier, à quelques pas de la cathédrale, au numéro 19 de la rue Chan Cam. Pour la baguette faite maison et le sourire de l’adorable patron.

banh mi snack hanoi

Le célèbre banh mi, célèbre sandwich franco-vietnamien.

Banh ran thit, une boule frissonnante de saveurs

Une petite balle faîte à base de farine de riz gluant séché, salée, toute gonflée de de gourmandise et qui fait le bonheur des hanoïens, surtout en hiver. Le banh ran thit est garni de viande de porc hachée, de pousses de soja, de champignons et de carottes. Il est ensuite frit ce qui vous offre une belle croûte fine et croustillante mais tout en gardant le moelleux et le fondant à l’intérieur.

Trempez-le ensuite dans une sauce à base de nuoc mam, la célèbre sauce de poisson vietnamienne, dans laquelle baignent quelques fines lamelles de papaye verte. Un petit bonheur gustatif que l’on ne se lasse jamais de savourer.

Où le manger ? Au 52 rue Ly Quoc Su, juste à côté de la Cathédrale Saint Josèphe dans le vieux quartier de Hanoi.

ban ran thit

Le ban ran thit

Bánh giò, pyramidalement bon !

Voilà une spécialité de Hanoi qui rassemble les ingrédients couramment utilisés  dans les préparations culinaires du delta du fleuve Rouge. Le bánh giò est un gâteau salé de forme pyramidale dont la pâte est faite à partir de farine de riz. La pâte est ensuite farcie de viande de porc hachée, de champignons noirs et d’oignons.

Puis, la pâte farcie est modelée en forme de pyramide puis enveloppée dans une feuille de banane pour être ensuite mise à cuire à la vapeur. On déguste ensuite le bánh giò avec des lamelles de concombre, parfois des morceaux de gio cha la mortadelle vietnamienne, et de la sauce pimentée ou de la sauce soja.

Où le manger ? Au 3 de la rue Thụy Khuê, pas très loin du Mausolée de Ho Chi Minh et du lac de l’Ouest.

Bánh giò snack hanoi

Le bánh giò

Banh bao, fondant de bonheur

Le banh bao est une jolie petite brioche moelleuse et parfumée, cuite à la vapeur. La pâte légèrement sucrée à base de farines de blé et riz est farcie de viande de porc, de légumes divers, d’ail et de ciboule ou d’œufs de caille. Un encas idéal pour combler un petit creux lors de votre déambulation dans les rues animées de Hanoi.

Où le manger ? Dans la rue Luong Van Can au cœur du quartier des 36 corporations du vieux Hanoi, à deux pas du lac Hoan Kiem. De nombreuses échoppes disposent leur cuiseur vapeur bien remplis de banh bao tout chaud qui ne demandent qu’à être croqués !

banh bao snack hanoi

Le petit banh bao réconfortant

Banh trang nuong, la pizza vietnamienne

Littéralement « mince galette grillée », le banh trang nuong est un snack qui vient originalement de Dalat mais qui s’est vite fait une place à Hanoi, surtout auprès des jeunes.

Cette pizza vietnamienne est une galette de riz très fine sur laquelle on dispose des ingrédients divers et variés : échalote frites, porc haché, rondelles de saucisse, viande de boeuf séchée en filaments, ciboulette émincée, légumes divers… La galette garnie est ensuite mise à griller sur un brasero avant d’être mordue à grandes bouchées.

Où la manger ? C’est plutôt un snack du soir que l’on peut trouver dans les rues et ruelles de la vieille ville comme au 48 rue Hang Tre.

banh trang nuong snack hanoi

Le banh trang nuong, la « pizza » vietnamienne.

Bò bía ngọt, une fête sucrée

Un petit dessert qui chante comme la joyeuse rengaine d’une gourmandise enfantine ! Une petite crêpe de riz toute fine, garnie de noix de coco hachée, de graines de sésame noires, un morceau de bonbon à la canne à sucre et un peu de lait condensé. La crêpe est ensuite roulée et dégustée à même le trottoir.

Où la manger ? Sur l’avenue Thanh Nien qui courre entre le lac de l’Ouest et le lac Truc Bach. De nombreux vendeurs ambulants à vélo s’y trouvent. Parfait pour une petite pause et s’émoustiller les papilles entre deux visites d’un quartier qui fourmille d’intérêts touristiques.

Bò bía ngọt snack hanoi

Le bò bía ngọt

Bánh rán chuối, classique mais efficace

Un classique du dessert au Vietnam dont on ne se lasse jamais, une « madeleine de Proust hanoïenne ». Le secret de ce beignet à la banane se cache dans sa croûte de farine frite croquante, dans la chaleur du beignet et son odeur enivrante, véritable supplice pour les passants les plus gourmands !

Où le manger ? Dans la rue, à même le trottoir. De préférence à l’heure de sortie d’une école, pour le déguster en compagnie des écoliers soufflant sur le beignet tout chaud pour ne pas se brûler les doigts.

Consommer responsable

Ces petits encas, et plus globalement la « street food », génère son lot d’emballages en plastique à la durée de vie très éphémère. Pour éviter leur utilisation, le mieux est de manger sur place dans la mesure du possible, ou de refuser l’emballage : un simple papier essuie-tout fait l’affaire.

Les 7 snacks de Hanoi
5 (100%) 2 votes

Fabien

En fait, tout ça c’est à cause de Nicolas Bouvier. Si je n’avais pas lu « l’usage du monde », je n’aurais peut-être pas eu envie de voyager et d’écrire. Je n’ai pas son talent mais espère que cela vous donnera envie de découvrir cette si charmante ville de Hanoi.

  • 1

1 Comments

  1. Odile 13 décembre 2018

    Merci pour ces recettes et photos…
    Ça donne envie de retourner au Vietnam et savoir manger autre chose.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.