cliquer sur entrer
Que faire à Hanoi ?

Ba Vi et ses vestiges coloniaux

Fabien
Partage
Temps de lecture : 3 minutes

Connu depuis longtemps comme le poumon vert de la capitale Hanoi, le parc national de Ba Vi était, pendant la période coloniale, un lieu très fréquenté des Français, militaires et civils, qui en avaient fait une station climatique.

Les traces de cette présence sont encore nombreuses, disséminées dans l’épaisse forêt du massif montagneux. Situé à seulement une soixantaine kilomètres de Hanoi et culminant à 1.300 m d’altitude, les Français avaient construit à Ba Vi de nombreuses villas pour échapper à la touffeur estivale tout comme ils le firent à Sapa ou Dalat.

On se promenant dans le parc, on découvre quelques vestiges de cette présence mangés par la végétation. Parmi ceux-ci, vous trouverez trace de la colonie de vacances réservée aux enfants des officiels français et des mandarins du gouvernement colonial, les restes d’une prison où furent détenus des révolutionnaires vietnamiens, quelques ruines de villas ou la résidence des colonels.

Ancienne villa enfoui dans la verdure

Ancienne villa enfoui dans la verdure

Mais le bâtiment le plus visité est la vieille église qui défie l’imagination. Ses murs fantomatiques se dressant parmi des arbres centenaires, dont les racines cascadent le long de l’enceinte,  forment un décor fantasmagorique propre à toutes les rêveries. Son délabrement actuel ne fait qu’accentuer l’atmosphère de mystère qui s’en dégage. Surtout lorsque la brume matinale y pose son manteau.

L'église rongée par la végétation

L’église rongée par la végétation

Arbre centenaire, dont les racines cascadent le long de l’enceinte

Arbre centenaire, dont les racines cascadent le long de l’enceinte

L'intérieur de l'église

L’intérieur de l’église

On pourrait se contenter de l’air frais et de ces seuls vestiges mais voilà, Ba Vi recèle encore bien des trésors comme en premier lieu sa flore et sa faune riches et diversifiées comprenant des espèces tropicales et subtropicales.

Le parc abrite également des sources d’eau, des cascades et un grand lac artificiel. De quoi se rafraîchir après avoir arpenté les sentiers du parc. Notamment pour découvrir le temple sacré de l’Oncle Hô situé sur un sommet à une altitude de 1.269 m.

Lorsque l’Oncle Hô était encore en vie, il voulait que ses cendres reposent en trois endroits, dont l’un était la montagne Ba Vi.

Ancien système hydroélectrique

Ancien système hydroélectrique

Le temple sacré de l'Oncle Hô situé sur un sommet à une altitude de 1.269 m

Le temple sacré de l’Oncle Hô situé sur un sommet à une altitude de 1.269 m

Où loger ?

Si vous souhaitez séjourner dans le parc national de Ba Vi plusieurs offres d’hébergement sont à votre disposition, du camping au resort étoilé. La découverte de Ba Vi est facilement insérable dans votre circuit dans le Nord-Ouest du Vietnam ou pour une excursion à la journée combinée avec les visites de la pagode Tay Phuong, la pagode du maître et/ou le vieux village de Duong Lam.

Quand y aller ?

La meilleure saison pour visiter le parc va d’avril à novembre.
Les mois d’octobre et novembre voient pousser les tournesols sauvages tapissant de jaune certaines parties du parc.

3.7
04
Fabien
Fabien

En fait, tout ça c’est à cause de Nicolas Bouvier. Si je n’avais pas lu « l’usage du monde », je n’aurais peut-être pas eu envie de voyager et d’écrire. Je n’ai pas son talent mais espère que cela vous donnera envie de découvrir cette si charmante ville de Hanoi.

  • 1

3 Comments

  1. Avatar
    Thomas solange 6 août 2018

    Merci pour tous ces information

    Répondre
    1. Avatar
      Alexandre Dang 10 août 2018

      Bonjour,

      Merci à vous pour vos lectures !

      L’équipe du blog d’Hanoï, blog d’Amica Travel

    2. Avatar
      Alexandre Dang 10 août 2018

      Bonjour,

      Merci à vous pour vos lectures !

      L’équipe du blog d’Hanoï, blog d’Amica Travel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.