cliquer sur entrer
L'Histoire & la culture de Hanoi

Duong Lam, un village traditionnel typique

Linh
Partage
Temps de lecture : 3 minutes

La commune Duong Lam se situe actuellement  au bord de la nationale 32, à 4 km à l’ouest de la ville Son Tay. Elle se compose de 9 hameaux anciens portant les caractéristiques particulières de la civilisation de la plaine du Nord Vietnam.

Une légende populaire raconte qu’autrefois la princesse Mía a découvert une plante semblable à un roseau. Elle l’a cassée pour goûter, la trouvant sucrée, juteuse et parfumée, elle a eu l’idée de dire aux villageois d’en planter. Au fil du temps, les cultures de cannes à sucre se sont étendues telle une forêt. Cette première région de culture de cannes à sucre fut à ses débuts appelée «Kẻ Mía ». Cela explique la naissance du village Duong Lam, étant appelé autrefois Kẻ Mía.

chemin-vers-village-duong-lam-hanoi

Chemin vers le village de Duong Lam (Photo prise par Cao Anh Tuan)

Par rapport à d’autres villages du Nord Vietnam, le village Duong Lam est une exception. Pourquoi cela ? À cause de la modernisation, de l’urbanisation, de nombreux villages traditionnels sont devenus méconnaissables : la maison communale avec sa mare, la pagode avec son puits, le banian près du marché et la haie de bambou, tout a disparu. Duong Lam est l’un des rares villages à conserver les traits typiques du village traditionnel.

« Je pense que Duong Lam est un beau site, plus riche de signification que la Baie de Halong. Il est la culture et la civilisation du pays. Le Vietnam est doté d’une longue histoire, Halong est plutôt l’œuvre de la nature, alors que Duong Lam est créé par l’homme, c’est ce qui le rend si attrayant », un chercheur thailandais a remarqué.

En effet, jusqu’ici, on trouve à Duong Lam beaucoup d’ouvrages architecturaux dont les fondations et les murs en pierre de nids d’abeille construits il y a plus de cent ans, résistent formidablement au climat et au temps.
Duong Lam est surnommé « village des constructions en pierre de nids d’abeille », car presque toutes les constructions sont bâties avec ce matériau. Ici, on peut trouver des temples, des pagodes, des maisons anciennes avec des murs, des puits en pierre de nids d’abeille. Particulièrement, les maisons en pierre de nids d’abeille sont en parfaite harmonie avec les montagnes et les eaux qui l’entoure, ce qui crée un paysage rural fascinant, à la fois pastoral et intemporel.

maison-ancienne-village-duong-lam-hanoi

Maisons anciennes avec des murs en pierre de nids d’abeille (Photo prise par Cao Anh Tuan)

De plus, en visitant le village de Duong Lam, on peut mieux comprendre son atmosphère de spiritualité. Cette région est considérée comme le berceau des hommes éminents de l’histoire du Vietnam : Phung Hung (VIIIe siècle), surnommé « Bố Cái Đại Vương » (Grand Roi père et mère du peuple), a mené la lutte contre les envahisseurs étrangers pour la souveraineté du pays. Ngo Quyen (Xe siècle) a mis fin à une domination chinoise de plus de mille ans. On doit aussi citer de nombreux lettrés de renom comme Giang Van Minh, Kieu Oanh Mau etc… Les villageois de Duong Lam sont reconnaissants envers les héros de la nation, et érigent en leur hommage ou bien les nomment « génie tutélaire villageois ».

Duong Lam est une commune agricole où les villageois vivent essentiellement de la culture de riz. Il n’y a pas de métier d’appoint sauf la fabrication des pâtés, du sucre de canne, de la pâtisserie rurale, de la sauce de soja, un peu de tissage familial. Les paysans mènent une vie simple, ils sont des gens travailleurs, gentils et accueillants. Venant au village de Duong Lam, l’on pourra rencontrer les habitants locaux et découvrir les choses authentiques de la vie.

paysan-et-buffle-village-duong-lam-hanoi

Les deux paysans avec leur buffle au village ancien de Duong Lam (Ca Dao / Shutterstock.com)

Source : À la découverte de la culture vietnamienne – Hữu Ngọc – Editions Thế Giới

0.0
00
Linh
Linh

Bonjour je m’appelle Linh, je suis originaire de Haiphong et j’habite désormais à Hanoï. Amatrice des petites balades à pieds, et surtout gourmande, je vous ferais partager sur ce blog mes petites découvertes au gré de mes péripéties éphémères.

  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.