cliquer sur entrer
La cuisine hanoienne

A la découverte de la cuisine de rue

Fabien
Partage
Temps de lecture : 3 minutes

Hanoi n’a pas attendu que débarque la mode du street food pour proposer aux passants toutes sortes de mets déployant des arômes, des parfums et des textures incomparables. Avec sa cuisine de rue légendaire, Hanoi pourrait légitimement remporté le titre de capitale du street food d’Asie du Sud-Est. La cuisine de rue y est une véritable institution qui incarne parfaitement l’âme culinaire du “Viet-Miam”. Si à Rome on fait comme les Romains, à Hanoi on mange comme les Hanoïens !!!

biere-pression-hanoi

Apéritif dans la pure tradition hanoïenne

gourmandise-hanoi

Gourmandise des yeux

Après un apéritif dans la pure tradition hanoïenne, on part au rythme de la balade humer l’ambiance joyeuse du vieux quartier de Hanoi et toutes les odeurs que dégagent les cuisines de rue improvisées à même le trottoir. Des bols, des baguettes, des mini chaises et tables en plastique et le tour est joué. Pas de manière quand on voit le panache d’une cuisine qui glisserait tout aussi bien au coton perlé des tables bien élevées.

trampoline-de-legume-hanoi

Les légumes faire du trampoline dans les woks

De rue en rue, on prend plaisir à voir les légumes faire du trampoline dans les woks, les herbes arômatiques chanter leur campagne natale, les brochettes de viande frétiller d’impatience à l’idée être engloutie, les chefs dégoupiller les épices et faire parler la poudre d’une authentique cuisine de rue. Si le crabe vous fait de l’oeil, que cela ne tienne il faudra lui serrer la pince. Et pourquoi ne pas jouer à la dinette à même le trottoir avec une fondue vietnamienne ? On mitonne, on trempe, on touille mais surtout, on se régale !

fruit-de-mer-de-hai-phong

Fruits de mer frais en provenance de Haiphong

fruit-de-mer-delicieux

Ne plus qu’à déguster !

On s’asseoit ici et là selon l’humeur du ventre mais toujours avec la gourmandise des yeux. A mesure que l’on avance dans cette déambulation culinaire le quartier bruisse des exclamations de la jeunesse hanoïenne. Passage par la rue des bijoutiers, la rue des jouets et celle des autels votifs pour finir ce quartuor papillaire sur une note sucrée.

Si vous souhaitez prolongez votre odyssée culinaire, alors pourquoi ne pas tentez le pho mojito ?

fondue-vietnamienne

La célèbre fondue vietnamienne

ambiance-rue-ta-hien

La jeunesse hanoienne vient profiter de l’ambiance festive du vieux quartier

Côté hygiène alimentaire, pas de panique : les plats proposés sont généralement d’une extrême fraîcheur. La raison est simple, ils sont cuisinés le jour même avec des ingrédients achetés quelques heures plus tôt sur le marché.

A la découverte de la cuisine de rue
5 (100%) 1 vote

Fabien
Fabien

En fait, tout ça c’est à cause de Nicolas Bouvier. Si je n’avais pas lu « l’usage du monde », je n’aurais peut-être pas eu envie de voyager et d’écrire. Je n’ai pas son talent mais espère que cela vous donnera envie de découvrir cette si charmante ville de Hanoi.

  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.